Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Profamille : NOUVEAU groupe dans la Province du Luxembourg

Profamille : NOUVEAU groupe dans la Province du Luxembourg

Aujourd'hui, 1 belge sur 100, soit environ 110.000 personnes, souffre de schizophrénie et de troubles apparentés. Il est également impératif de prendre en compte les familles et les proches impactées quotidiennement.

Une souffrance encore bien trop importante et une détresse qui appelle à ce qu’on remette la famille au cœur du débat dans l’accompagnement de cette pathologie.

Un proche malade est souvent perçu comme un fardeau. Face à cette situation, il y a deux stratégies : alléger ce fardeau et renforcer sa musculature pour qu’il paraisse plus léger.

La psychoéducation offerte par le Programme Profamille vise à augmenter les capacités des familles à porter ce fardeau et à leur donner des pistes pour l’alléger.

En partant du constat de la détresse des familles et de l’entourage des malades comme Marie, mais aussi du coût important de la schizophrénie dans le monde, l’Association francophone de psychoéducation Profamille développe le Programme de psychoéducation Profamille destiné aux familles, dont les proches souffrent de schizophrénie.

 

A partir du 25 novembre 2021, l’Association Profamille en collaboration avec le Réseau Proxi RéLux organise une session Profamille dans la Province du Luxembourg à Vaux-Sur-Sûre au Vauxhall.

Ce programme de psychoéducation est composé de 14 séances de 4 heures à raison d’un jeudi tous les 15 jours de 17h00 à 21h00.

 

Actuellement, 5 participants (mères, sœurs et père) sont très intéressés de démarrer cette nouvelle session afin d’apprendre à mieux connaître la maladie, de développer des capacités relationnelles mais aussi apprendre à mieux gérer leurs émotions dans le but d’améliorer leur qualité de vie et celle de leur proche mais aussi en favorisant le rétablissement de ce dernier.

Malheureusement, les conditions pour démarrer un groupe Profamille et pour que celui-ci puisse démontrer son efficacité tant auprès de la famille que la personne malade il est important que le groupe se compose de 8 à 12 participants.

C’est pourquoi l’équipe d’animation à besoin de vous pour nous aider à recruter des familles qui pourrait bénéficier de ce programme.

Si nous pouvions avoir au minimum 5 personnes supplémentaires, ce serait vraiment l’idéal. Sans quoi cette session ne pourra pas démarrer cette année et devra être reportée l’année prochaine.

 

Ce n’est ni un groupe de parole ni un groupe thérapeutique. Le programme Profamille : c’est de la psychoéducation aux familles !

Les participants vont surtout acquérir des connaissances sur la maladie et des savoir-faire.

Ils ne viennent pas parce qu’ils sont malades mais parce qu’ils affrontent une situation difficile (la maladie de leur proche) qu’ils cherchent à gérer au mieux.

 

Il est impératif que les personnes s’inscrivent auprès de Stéphanie Lemestré (Responsable du Programme Profamille en Belgique) au 0455/11.55.55

Réseau Profamille