Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / "Baisse le son, pas ton audition"

"Baisse le son, pas ton audition"

Un cahier Santé "Baisse le son, pas ton audition" consacré à la thématique de l'audition vient de sortir . Il vise à informer et à sensibiliser la population, et en particulier les jeunes, aux risques pour l'audition d'expositions répétées à des intensités sonores élevées, spécifiquement dans le cadre des loisirs (concerts, festivals, nightclubs, lecteurs de musique ...) ;

Contexte

Il y a un an, la Province de Luxembourg publiait une enquête sur l'audition des jeunes. Cette enquête révélait leur goût pour les loisirs pouvant représenter un risque pour l'audition (concerts, bals, pratique d'un instrument de musique, lecteur de musique, travaux manuels, sports moteurs...). L'enquête avait également montré qu'une proportion importante de jeunes a déjà ressenti des signes de surexpositions sonores.

Exposition sonore et risque auditif

Le risque d'une exposition sonore pour l'audition dépend de deux facteurs principaux : l'intensité du son et la durée d'exposition. Ces deux éléments sont indissociables : plus l'intensité sera élevée, plus l'exposition devra être brève. Le décibel (l'unité de mesure de l'intensité) suit en effet une échelle logarithmique. Ainsi, une augmentation de 3 décibels correspond à un doublement de l'intensité sonore. A cela s'ajoutent également des facteurs individuels : la fatigue, le fait d'être enrhumé, la consommation de substances psychotropes ou encore des antécédents sur le plan auditif peuvent accroître le risque.

Les signes d'une surexposition sonore

À la suite d'une surexposition sonore, différents symptômes peuvent survenir : la douleur, les acouphènes, l'impression d'avoir les oreilles « bouchées », l'hypersensibilité...

Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un ORL ou son médecin traitant dans les 24 à 48 heures maximum.

 

Quelques conseils de prévention

En discothèque, au bal, en festival ou lors de concerts : la meilleure prévention est évidemment de diminuer l'intensité sonore à la source, mais cela dépend rarement du public. On conseillera alors de s'éloigner des enceintes, faire des pauses, porter des protections auditives.

Dans le cadre de travaux manuels, ou lors de loisirs type sports moteur, chasse, etc. : porter des protections auditives est plus que recommandé.

Lors de l'utilisation d'un lecteur de musique portable : limiter le volume sonore, limiter la durée d'utilisation à une heure par jour, choisir des écouteurs adaptés.

 

Baisse le son